Voyage au pays des entreprises à mission

 « Ce carnet de voyage au pays des entreprises à mission, réalisé par Prophil avec le soutien de la Fondation des Possibles, d’Entreprises et Cités et de KPMG, décrypte les cinq grandes étapes incontournables de la transformation en entreprise à mission, relatives à la mission, la gouvernance, le modèle économique, le partage de la valeur et l’évaluation. 50 cadres dirigeants et collaborateurs d’entreprises de la région Hauts-de-France ont été mobilisés dans le cadre de cette étude à travers une série d’ateliers de co-design menés en partenariat avec les chercheurs de l’Université Catholique de Lille..»

(http://editions.prophil.eu/produit/voyage-au-pays-des-entreprises-a-mission/)

Communication interne: quand le changement devient mouvement

Dans un cas, il s’agit de communiquer le changement. Un projet, une décision stratégique, une acquisition ou une restructuration : l’organisation communique afin d’informer, de faire comprendre, voire de mobiliser. Toute une ingénierie symbolique et pratique soutient une communication monologique et descendante. Que le changement soit dicté par les actionnaires, les dirigeants ou l’environnement, la communication en rend compte et l’accompagne. Un accompagnement qui s’apparente pour l’essentiel à la transmission. Dans l’autre cas, il s’agit de communiquer pour changer. Le changement a priori ne préexiste pas à la communication. C’est le fait de communiquer au sens d’échanger, dialoguer et pas seulement informer qui contribue à produire du changement. La dynamique est dans la co-construction. L’appropriation tient à l’implication des acteurs. Cette approche a les atouts du dialogue. La limite est qu’il n’est pas exempt de difficultés, entre autres du fait des positions asymétriques des acteurs en entreprise, des problèmes d’écoute ou de prise en compte de la logique de l’autre. 

()https://jmcharpentier.blog/2019/03/15/communication-interne-quand-le-changement-devient-mouvement/

Le plan de développement des compétences

La matinale du 26 avril 2019 a rassemblé 150 personnes autour du Plan de développement des compétences.

Pour en parler, Laurent NEYER (DIRECCTE PACA), Benoit SERRE (ANDRH) Christophe PONS (GARF) et Pierre-Laurent VAGLIO (OPCALIA) étaient présents à l’EMD.

Revivez cette matinale comme si vous y étiez avec le podcast ci-dessous et retrouvez ci-contre le support de présentation d’OPCALIA, membre OPCO ESSFIMO.

(http://www.espace-competences.org/Page/matinale-26042019-pdc)

L’apprenance, le nouveau mantra

« Les dernières études menées montrent que la proportion de « slasheurs » augmente aux États-Unis comme en Europe, souligne Jean-Marie Peretti. Pour ces personnes, le fait de bénéficier d’un emploi stable n’est pas un enjeu motivant. À l’entreprise de en leur permettant de slasher en interne, c’est-à-dire de s’impliquer dans d’autres projets que le leur, et les enrichir d’expériences externes »

(https://www.magazine-decideurs.com/news/l-apprenance-le-nouveau-mantra)

Les entreprises sont-elles éternelles ?

Être une entreprise vivante, c’est croire possible de retisser des liens, de reconnaître l’altérité, la complexité, l’ambiguïté, parfois, la place de la gratuité, même, dans nos relations, pour que notre économie soit plus inclusive, pour qu’elle reste vivante. 

(https://www.linkedin.com/pulse/les-entreprises-sont-elles-%C3%A9ternelles-emmanuel-faber/)

Vous voulez que votre entreprise s’adapte ? Permettez à vos collaborateurs d’être autonomes

l’autonomisation des collaborateurs requiert de la confiance et peut faire peur. Mais il faut faire la part des choses entre les risques hypothétiques (peut-être vont-ils partir, travailler moins, me demander des solutions que je n’ai pas…) et les risques bien réels, avérés en l’absence d’autonomie : fuite des talents, désengagement, départs brutaux, frustration latente de part et d’autre, transformation bloquée, tensions business. À chacun de voir ce qu’il préfère.

(https://www.maddyness.com/2019/04/25/voulez-que-votre-entreprise-sadapte-permettez-a-vos-collaborateurs-detre-autonomes/)

Les clés pour trouver un mentor

1.Formalisez vos attentes sur papier. 2. Jetez un œil dans votre entourage. 3. “Do your homework”. 4. Expliquez clairement ce que vous attendez. 5. Commencez en douceur. 6. Cherchez comment renvoyer l’ascenseur.

(https://www.welcometothejungle.co/fr/articles/mentor-mentorat-carriere)

Guide la qualité de vie au travail – 26/04/2019

Ce guide méthodologique a été réalisé dans le cadre de la convention de partenariat entre la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) et l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact). Conçu pour l’action, il apporte des connaissances fondamentales sur la QVT, des méthodes, des outils et des exemples concrets de mise en œuvre.

(https://www.fonction-publique.gouv.fr/guide-la-qualite-de-vie-au-travail)

LE HUB DES COMMUNAUTÉS

Le hub est l’espace de rencontre et d’échanges dédié aux communautés professionnelles qui s’inscrivent dans la transformation du secteur public. Co-animé par la DITP et les agents qui animent ces communautés, le hub permet à tous les agents publics de connaître et rejoindre les communautés qui l’intéressent, selon leur thème ou leur région. En facilitant le décloisonnement des administrations et l’entraide entre pairs sur les projets, ces communautés sont aujourd’hui un outil majeur pour faire bouger le secteur public.

(https://www.modernisation.gouv.fr/le-hub-des-communautes)

Un emploi sur deux sera supprimé ou transformé d’ici vingt ans

Le fossé, notamment, se creuse entre les «entreprises superstars», qui innovent et adoptent les technologies numériques, et celles, «plus nombreuses, qui peinent à suivre le rythme de la transformation numérique». Cela se traduit par une fracture, en termes de qualité des emplois et de salaire, entre les employés de ces deux univers.

(http://www.lefigaro.fr/societes/un-emploi-sur-deux-sera-supprime-ou-transforme-d-ici-vingt-ans-20190425)

id, Nullam dapibus felis venenatis, elit. lectus dolor. justo ultricies velit,
Share This