« Alors que la science du climat a fait des pas de géant au cours des dernières décennies, les progrès de ce que l’on pourrait appeler la « science de la transition » sont beaucoup plus mesurés. Ce n’est pas la science du changement climatique que nous devons apprendre à maîtriser, mais la science du changement humain. »

Eloi Laurent, économiste, prof. à Sciences Po et Stanford

Les défis climatiques et sociétaux entraînent de profondes transformations humaines qui seront plus rapides et mieux vécues si elles sont faites collectivement et en étant accompagnées.

Accompagner les personnes, les équipes et les organisations dans leurs transformations est notre métier depuis de nombreuses années. Nous souhaitons aujourd’hui mettre ces compétences au service de l’accompagnement humain des transitions en lien avec les défis de notre temps, et en particulier les défis environnementaux et sociétaux.

Notre vocation est d’être des accélérateurs de prise de conscience, d’intégration et de passage à l’action sur les questions en lien avec les transitions environnementales et sociétales pour permettre au plus grand nombre de :

  • Saisir les opportunités qui se présentent,
  • Se préparer à vivre des transitions conjuguées et à répétition,
  • Les anticiper et en limiter les effets nuisibles,

Cela nous amène à travailler sur 3 axes :

  • De soi à soi : se transformer pour transformer
  • De soi aux autres : développer des collectifs harmonieux et performants
  • De soi à l’environnement : privilégier une approche systémique

Et pourquoi la « maison » des transitions ?

  • La maison évoque pour nous un cadre structuré qui permet une communauté de projet et d’action,
  • C’est aussi un lieu sécurisant, chaleureux, un camp de base, au sein duquel nous pouvons puiser les ressources dont nous avons besoin pour faire face aux défis.

Nous nous adressons à 3 types d’interlocuteurs :

  • Des collectivités : parce que l’échelle des territoires nous semble pertinente pour expérimenter des solutions et comportements nouveaux, tant au niveau des salariés que des usagers,
  • Des entreprises : parce que leur mode de gouvernance leur permet d’aller vite, et on sait y résoudre des problèmes souvent considérés comme insurmontables,
  • Des particuliers : parce que c’est avant tout à sa propre échelle que l’on peut mettre en œuvre des solutions et comportements nouveaux »

Quelques exemples de problématiques sur lesquelles nous intervenons pour les collectivités :

  • Comment organiser des événements, rencontres, séminaires, en lien avec les transitions ?
  • Comment développer des pratiques collaboratives et managériales internes capables de booster les missions liées à l’environnement ?
  • Comment proposer aux collaborateurs de se projeter dans leur futur professionnel, en intégrant les effets des transitions sociétales, technologiques, digitales, environnementales ?

Quelques exemples de problématiques sur lesquelles nous intervenons pour les entreprises :

  • Comment transposer ce que nous avons réussi à faire durant le confinement pour créer des organisations et pratiques résilientes capables de faire face aux crises futures ?
  • Comment intégrer dans une même logique les transitions environnementales, sociétales, digitales ?
  • Comment une équipe de direction peut-elle faire pour transformer ses pratiques pour mieux accompagner la transition de l’entreprise ?

Quelques exemples de problématiques sur lesquelles nous intervenons pour des particuliers :

  • Comment adopter des comportements permettant de réduire son empreinte carbone ?
  • Comment intégrer davantage les questions environnementales et sociétales dans son projet de vie / professionnel ?
  • Comment accompagner des porteurs de projet, des collectifs, confrontés aux aspects humains des transitions (gouvernance d’un collectif en cours de création, problèmes de leadership, difficultés relationnelles entre membres d’un collectif,…)

Contact : Catherine Silighini & Jacques Bauer

bienvenue@lamaisondestransitions.org

Aenean ut dapibus sit pulvinar id ut venenatis
Share This