Le fameux « retour à la normale» que nous attendions n’en est pas vraiment un, les périodes d’instabilité vont durer, peut-être encore s’amplifier.

De fait, chaque personne et chaque équipe apprend énormément de ce qui est vécu.

Réussir la transposition dans l’organisation de ces apprentissages nécessite des dirigeants, managers et accompagnants internes qu’ils renforcent les temps dédiés à l’accompagnement. Il y a peu, nous organisions des formations de manager-coach qui permettaient d’intégrer ces postures.

Ma conviction est que la variété des situations d’apprentissage actuels nécessite de jouer avec 3 casquettes différentes à activer en fonction des besoins :

  • Celle de manager-coach, pour challenger et suivre de manière structurée le développement d’un collaborateur,
  • Celle de mentor, pour créer des temps de partage d’expérience et d’apprentissages informels, avec un collaborateur d’un autre service,
  • Celle de sponsor, pour développer de nouvelles compétences dans le cadre de projets

La casquette de coach c’est :

  • l’accompagnement individuel et personnalisé d’une personne,
  • dans une situation professionnelle,
  • pour l’aider à trouver ses solutions,
  • et développer ses compétences,
  • dans une perspective de développement durable et global.

La casquette de mentor, c’est avoir quelqu’un à ses côtés pour:

  • réfléchir, explorer, aider à trouver un chemin,
  • partager son expérience, bénéficier d’un effet miroir,
  • progresser dans sa vie professionnelle.
  • basée sur le volontariat, la gratuité, l’envie de partager et d’apprendre,
  • Le mentorat est un espace-temps dédié, confidentiel où l’on peut être écouté en dehors des procédures et de l’image qu’il faut donner.

La casquette de sponsor, c’est apporter un soutien à un groupe-projet ou à un chef de projet, en vue de réussir le projet et de rendre l’expérience apprenante. Pour cela, le sponsor va :

  • Challenger les membres du groupe,
  • Apporter et mobiliser des ressources
  • Créer et exploiter des situations d’apprentissage en situation,
  • Verbaliser des apprentissages réalisés dans l’action,
  • Fait bénéficier de son réseau interne et externe, et relayer auprès de l’équipe de direction

3 expériences distinctes montrent de premiers résultats encourageants, et en particulier

  • La possibilité de choisir la casquette qui convient le mieux à l’un et l’autre,
  • diversifier les situations d’apprentissage,
  • et adapter le niveau de formalisme à la manière dont la personne accompagnée apprend le plus efficacement.

A votre disposition pour illustrer,

Merci pour vos réactions et partages sur linkedin,

https://www.linkedin.com/posts/libererlesenergies_3-casquettes-pour-accompagner-ses-collaborateurs-activity-6710131489620684800-bCB5

at leo. elementum neque. Praesent fringilla
Share This